Embauche d’un stagiaire

Version imprimableVersion imprimableEnvoyer à un amiEnvoyer à un ami
  • Vous avez besoin d’un financement : contacter la Commission Stages de l’unité
  • La mise en place de la gratification : Présenter à votre gestionnaire d’équipe une convention de stage en 3 originaux, munie de toutes les signatures nécessaires avec l’organisme ou l’école dont dépend le stagiaire. Souvent cet organisme prépare la convention, et le laboratoire d’accueil du stagiaire établit une estimation du coût mensuel (lien : https://www.service-public.fr/simulateur/calcul/gratification-stagiaire) et total sur la période en remplissant sur la convention les champs dédiés au temps de travail (heures, jours) et les montants de gratification (montant total).
  • Prévoir une rémunération, obligatoire si le stage dure plus de 2 mois calendaires (du moment qu’il y a au moins 40 jours de présence effective)
  • La gratification minimale est actuellement de 3.75€ par heure (environ 500€/mois)
  • La signature de la convention de stage engage le laboratoire à payer cette rémunération, donc bien vérifier avec votre gestionnaire que l’argent est disponible et prévu pour cela avant de signer.
  • Un dossier complet comprend : la convention de stage originale et signée de toutes les parties, une copie de la pièce d’identité du stagiaire, une copie de sa carte d’étudiant, une copie de sa carte vitale ou attestation de droits, son RIB.

Cette procédure s’applique à nos tutelles CNRS, Université de Nice Sophia Antipolis, Université Côte d’Azur (la procédure de dépôt diffère selon la tutelle, votre gestionnaire d’équipe appliquera celle qui conviendra à votre cas).